Articles

Coaching, vous avez dit CoachingS ? Le Coaching Orienté Solution ®

Coaching Orienté Solution ®

Si l’on veut parler coaching, il est bon de parler CoachingS.
Je ne parle pas des accompagnateurs qui s’auto-proclament coach, le sujet est déjà souvent débattu sur la toile.
Eh oui, coacher nécessite d’être formé et suivi.

Différents courants, différentes formations, différents instituts ont aujourd’hui pignon sur rue et sont reconnus.

Parmi ceux ci, lorsque j’ai cherché un parcours de formation, un en particulier à retenu mon attention. Je me propose de vous le présenter.

philippe-bPhilippe Bigot

Il accompagne des personnes et des équipes depuis une vingtaine d’années. Il a créé le modèle « coaching orienté solution® », auquel il a formé plusieurs centaines de professionnels.

Il supervise également les professionnels de l’accompagnement : consultants, coachs et travailleurs sociaux. Il est accrédité membre titulaire de la Société française de coaching et a été président de son comité d’accréditation et de déontologie au cours des trois dernières années.

Je lui ai donc demandé de nous parler de la démarche COS: “Coaching Orienté Solution ®”

Le Coaching Orienté Solution®: écouter la différence…

” Si la meilleure façon de marcher est de faire un pas devant l’autre, pour le Coaching Orienté Solution® (COS), la meilleure façon de coacher est de s’attaquer sans relâche à la construction de solution…
Si l’idée du coaching comme démarche d’accompagnement au changement est largement répandue chez les professionnels, les chemins à parcourir pour embraser le dit changement ne font pas l’unanimité.
Et pour les sujets parlants que nous sommes, résoudre des problèmes et construire des solutions n’est pas du même ordre, et mieux encore, l’un ne conduit pas nécessairement à l’autre…

C’est parce que les personnes ont des objectifs qu’elles peuvent avoir des problèmes…

Le Coaching Orienté Solution® postule de façon non conventionnelle – nous en convenons – que l’analyse d’un problème, le temps consacré à travailler sur les problèmes n’apporte rien à la recherche de solution.
Un coach «orienté solution» ne se focalise pas sur les problèmes des personnes qu’il accompagne parce qu’il est convaincu que les personnes ont besoin d’être accompagnée pour atteindre leurs objectifs. Et c’est précisément parce que les personnes ont des objectifs qu’elles peuvent avoir des problèmes…
Vous voyez la subversion ? Les gens n’ont pas des problèmes pour atteindre leurs objectifs mais peuvent rencontrer des problèmes parce qu’ils sont des objectifs à atteindre.
Et ce renversement (autre définition de subversion) change tout !

Le coach est donc à l’écoute des débuts de solution, de la façon de les construire, des expériences à mener entre les séances pour expérimenter des solutions…

Avec le COS pas de psychologisation et d’interprétation en l’emporte pièce mais une recherche patiente et une aide apportée aux personnes : certaines trouvent des solutions, leurs solutions alors qu’un autre trouvera sa solution.
Bref, c’est le Coaching Orienté Solution® qui s’adapte à chaque personne et non l’inverse. Ici pas de cases, de catégories pour désigner les personnes, les comportements… mais une place laissée à la parole, à l’écoute de cette parole.

Le Coaching Orienté Solution® fait alors le pari que la personne accompagnée est compétente pour atteindre les objectifs qui sont les siens, il s’agit alors de l’aider à mobiliser ses compétences.

La singularité de la démarche du COS se fonde sur la conviction que c’est à partir d’une réflexion sur les solutions, que c’est à partir de l’expérimentation de « début de solution » que l’on construit des solutions… et non en s’installant dans l’analyse des problèmes.”

Pour en savoir plus: http://coachingorientesolution.com

 

.

1 comment

  1. Johnc519

    I like this weblog so considerably, saved to my bookmarks.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.