Articles Bilan de compétences

Bien choisir son centre de bilan de compétences : les questions à se poser

Bilan de compétences

Comment choisir le consultant qui aura le privilège et l’extrême avantage de nous accompagner dans notre démarche de bilan de compétences ????

 

Bien choisir son centre de bilan de compétences - les questions à se poser.1pngLe bilan de compétences, on y met beaucoup d’espoirs…On a mis un certain temps à se décider mais ça y est, on est prêt à se lancer !

Alors….

Je n’ai pas la prétention d’être exhaustive ; loin s’en faut ! mais voici une série de questions qui vous aidera, je l’espère, à vous orienter dans ce parcours !

Comment choisir les centres de bilan avec lesquels prendre rendez-vous ?

Une fois devant le consultant, comment optimiser la rencontre ?

Quelques critères de sélection du centre

Le saviez-vous ?

Il existe différents types de cabinets pouvant vous accompagner dans cette démarche : des cabinets avec des services divers (recrutement, évaluations, etc.), avec des spécialités (sur tel ou tel secteur d’activités, etc.), avec et sans agrément (du FONGECIF par exemple), etc.

  • Site internet du cabinet : déontologie et valeurs, étapes et méthodes, etc. ?
    Comment vous ‘parle’ la lecture du site ?
  • Le cabinet fournit-il d’autres services ?
    Est-il spécialisé en bilans ?
  • Des témoignages sont-ils mentionnés?
    Que vous apprennent-ils ?
  • Proximité : du lieu d’habitation ? du lieu de travail ?
  • Quelqu’un dans votre entourage a réalisé un bilan, interrogez-le ?
    Qu’a-t-il apprécié et que lui a-t-il manqué ?

 

Selon votre stratégie, cela peut influer votre choix. Vos critères sont personnels…!

 

Quand vous avez choisi le Cabinet, quelles questions poser en entretien?

Le saviez-vous ?

Certains cabinets organisent des séances collectives. D’autres peuvent faire intervenir une tierce personne pendant votre bilan. D’autres encore emploient des consultants habilités à utiliser tel ou tel test de personnalité ; est-ce absolument nécessaire ?

Concernant les méthodes :

  • La méthodologie du bilan de compétences ? Les étapes ?
  • Le respect de la déontologie et du cadre légal ?
  • Quels outils sont proposés ?
    Posez des questions sur leur utilisation : sens, pédagogie, pour quels types de résultats ?
  • Les entretiens sont-ils individuels ?
    Certaines séances sont-elles collectives ?
  • Le consultant qui va vous recevoir en première intention est-il bien celui qui vous suivra ensuite?
  • D’autres personnes interviennent-elles en cours de bilan ?
  • L’accompagnement comprend-il un livrable type synthèse ?
    Quels sont les éléments que vous y retrouverez ?

 

Le saviez-vous ?

Certains cabinets proposent, par exemple, 18h d’accompagnement dont 14h heures en face à face et le reste en exercices et recherches sur internet dans leur centre de bilans.

Certains consultants vous reçoivent en entretien sans pouvoir vous intégrer dans leur planning avant plusieurs semaines (ou mois ?)

Concernant la logistique :

  • Combien d’heures de bilan ?
    Sur ce nombre d’heures, combien de temps en face à face ?
  • Fréquence des rendez-vous ?
  • Durée totale du bilan ?
  • Travail nécessaire en inter séance ?
    Quelle estimation de temps?
  • Quel suivi est prévu à l’issue du bilan ?
  • Quels sont vos créneaux disponibles et souhaités ?
    Sur le temps de travail ou hors temps de travail ?
    L’agenda du consultant est-il compatible avec vos attentes ?
  • Si vous souhaitez démarrer au plus tôt (selon le financement, notamment avec le Fongecif, le bilan peut commencer sous 3 à 4 semaines environ), le consultant a-t-il de la place à son planning sous ce délai ?

 

Concernant le consultant :

Le saviez-vous ?

Certains consultants obtiennent de très bons retours de satisfaction de leur client sans pour autant être issu d’un cursus d’études en particulier. D’autres ont investi de leur temps et de leurs finances pour être formés et se sentir prêts.

  • Quelles sont ses expériences marquantes en bilans : réussites ou difficultés ?
  • Pourquoi a-t-il choisi ce métier ?
  • A-t-il une formation ?
  • Si vous en ressentez le besoin, le consultant peut rédiger un compte rendu succinct de votre entrevue.

 

Quoi observer lors de cet entretien?

  • La capacité du consultant à vous écouter, à vous interroger et à affiner
  • Comment vous êtes-vous senti lors de cette rencontre ?
    La confiance s’est-elle installée ?
    Vous êtes-vous senti à l’aise pour parler de vous ?
  • Un consultant qui vous encourage fortement à rencontrer d’autres prestataires, même si cela s’est bien passé avec vous, peut inspirer confiance : il pense à vous, pas à lui.
  • Après ce premier rendez-vous, avez-vous eu la sensation de déjà avancer dans votre réflexion ?

 

Ce que cet entretien ne doit pas être :

  • Un monologue (euh surtout si c’est celui du consultant !)Bien choisir son centre de bilan de compétences - les questions à se poser2
  • Une séance chez une diseuse de bonne aventure « je vous vois taxidermiste ou dresseur de poules !»
  • Un étalage de connaissances
  • Des promesses
  • La rencontre avec quelqu’un qui fera les choix à votre place, évaluera votre niveau scolaire ou validera vos compétences

 

C’est à vous de faire vos choix, le consultant met en place les conditions d’une réflexion éclairée…

 

Quelques conseils additionnels !

Si vous hésitez entre 2 consultants, vous pouvez demander à consulter des retours qualité de précédents bilans…
Les Cabinets qui s’attachent à se remettre en question prennent le temps d’éprouver leurs pratiques.

Les années d’expérience, la connaissance de votre secteur d’activité ou des diplômes ne garantissent pas forcément un accompagnement percutant et efficace.

L’efficacité dépendra énormément de l’énergie et la volonté que vous mettrez à vous impliquer totalement dans les travaux, recherches, rencontres métiers, etc. et votre capacité à ‘pousser des portes’ et à OSER !!!!

 

Autre conseil : un bilan prend du temps, de l’énergie et remet en question.
Dans la mesure du possible, posez-vous pour bien peser le ‘pour et contre’ :quels sont les avantages de partager vos remises en questions avec votre employeur et effectuer le bilan sur le temps de travail ?

Seuls 30% environ des bilans débouchent sur une réorientation.
Faire un bilan de compétences, c’est faire un point sur sa construction professionnelle :

Ses compétences (celles que l’on possède mais aussi celles qu’on souhaiterait développer, celles dont on ne veut plus, celles que l’on aimerait découvrir),
Ses motivations au travail, son ‘carburant’ pour être à 200%,
Ses valeurs,
Ses modes de fonctionnement et ses aspiration.

Ce n’est pas forcément synonyme de ‘je veux quitter l’entreprise’.

Un bilan de compétences, c’est aussi parfois mieux se connaitre pour mieux vivre le quotidien ; proposer des orientations constructives en interne, se responsabiliser également dans certains contextes (le problème ne vient pas toujours des autres), etc.

 

Dans la majorité des cas, vous aurez à rencontrer plusieurs consultants avant de vous décider. Si le processus que vous suivez ne le requiert pas, prenez l’initiative vous-même de comparer au moins 2 méthodes, 2 consultants. Le bilan est une belle parenthèse que vous décidez de vous octroyer ; Bravo! Pas de précipitation, vous n’êtes plus (sauf exception!) à 3 semaines de réflexion près….

Par ailleurs, même si c’est pratique d’effectuer le bilan près de chez soi ou de son entreprise, la proximité ne constitue qu’un seul des critères… Prenez le temps de la réflexion!

 

Restez réaliste tout en étant optimiste et ambitieux !

Vous le valez bien comme dit une certaine pub….

 

 

PS : Ce contenu est sans doute incomplet ; il est issu de mon expérience et reste très spontané !

Je suis disponible au besoin pour toute question…

 

Au plaisir et…………..bon bilan !

Sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.