Articles

Recruteur, fonctions RH, un langage à part : petit dictionnaire à l’usage des honnêtes gens

MP900174966Plus j’évolue dans ce milieu des RH, plus je découvre des thèmes, des termes, qui sont autant de codes parfois indéchiffrable.

Un peu comme une entreprise qui partage son vocabulaire, ses dénominations, la profession se tisse un langage de RH, pour les RH, fait par les RH.

Mais nous oublions parfois que nous agissons pour des personnes qui évoluent loin de cet univers.

Alors petit illustré à l’attention de ceux qui veulent comprendre ceux qui doivent les comprendre.

Appétence:

Le RRH d’une entreprise nous explique un jour comment se fait le recrutement interne des responsables.

Il nous raconte comment chacun se positionne en fonction de ses appétences pour le secteur d’activité…

Il faut dire que ce discours est celui tenu aux magasiniers de l’entreprise… forcément familiers de ce vocabulaire.

Alors concrètement, c’est quoi une appétence:

Désir, penchant qui pousse à satisfaire ses désirs.

En bref : une aspiration. C’est en fait l’envie que vous avez de développer une compétence pour un sujet qui vous intéresse.

exemple: j’aime bien surfer sur internet,  j’aimerais bien travailler dans le service informatique de mon entreprise.

Compétences

Lors d’une soirée RH, nous en venons naturellement à parler des compétences recherchées par un employeur.

Forcément, la soirée tourne au débat, chacun y allant de son avis.

«Bon, sortons du débat, d’où viennent nos désaccords ?…. C’est quoi une compétence ?»

Et là, autant d’interprétation que de participants, avec des explications plus ou moins claires, plus ou moins pertinente.

Que nous disent donc les premières recherches

Compétence : capacité d’action efficace face à une famille de situations, qu’on arrive à maîtriser parce qu’on dispose à la fois des connaissances nécessaires et de la capacité de les mobiliser à bon escient, en temps opportun, pour identifier et résoudre de vrais problèmes.

(on aurait pu faire plus court comme phrase, mais c’est déjà un bon début)

Il y a toujours des connaissances “sous” une compétence, mais elles ne suffisent pas. Une compétence est quelque chose que l’on sait faire.

Mais ce n’est pas un simple savoir-faire, un ” savoir-y-faire “, une habileté.

C’est une capacité stratégique, indispensable dans les situations complexes.

La compétence ne se réduit jamais à des connaissances procédurales codifiées et apprises comme des règles, même si elle s’en sert lorsque c’est pertinent.

 

En bref : une compétence est un savoir faire que l’on sait mettre en pratique dans notre environnement de travail.

 

Esprit cognitif

Une DRH me fait part des difficulté des managers opérationnels à recruter des personnes qui ont un esprit cognitif…..

Forcément un terme que maitrisent tous les managers, et qu’ils savent donc aller évaluer lors des entretiens de recrutement….

Alors avoir un esprit cognitif, c’est quoi?

La cognition est le terme scientifique pour désigner les mécanismes de la pensée, la capacité de l’esprit humain à manipuler des concepts.

Plus récemment, le mot cognition est utilisé pour désigner non seulement les processus de traitement de l’information dits « de haut niveau » (le raisonnement, la mémoire, la prise de décision et les fonctions exécutives en général) mais aussi des processus plus élémentaires (comme la perception, la motricité ainsi que les émotions).

Alors même que traditionnellement, affectivité et intellect ont longtemps été vus comme des mécanismes opposés.

En bref, un esprit cognitif est donc une capacité à percevoir et ressentir les éléments qui nous entourent pour les traduire en actions concrètes, à allier affect et intellect.

Et ça, ça s’évalue en entretien de recrutement?

Sérendipité

Autre lieu, autre contexte.

Echanges entre consultants au restaurant, autour de la question «savoir se créer des opportunités»

Réponse de mon interlocuteur: «tout ça n’est qu’une question de Sérendipité voyons !!!»

Sérendipité… J’ai déjà entendu ce mot… C’était où déjà?

Ah oui, dans la bouche d’un responsable formation.

Sur le coup, tout le monde autour de la table  fait mine de comprendre.

Mais finalement, c’est quoi la Sérendipité:

La sérendipité est le fait de réaliser une découverte inattendue grâce au hasard et à l’intelligence1, au cours d’une recherche dirigée initialement vers un objet différent de cette découverte. Pour Robert King Merton, la sérendipité est l’observation surprenante suivie d’une induction correcte.

Ce concept discuté est utilisé en particulier en recherche scientifique.

En bref, c’est trouver quelque chose alors qu’on en cherche une autre.

On n’est pas loin du principe de la tarte Tatin, ou des Bêtises de Cambrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.