Articles Coaching individuel Communication Développement personnel

Triangle dramatique : arrêtez de jouer ! (1/3)

Petite scène de la vie quotidienne 

Jeux-psychologiquesMartine est en proie à des doutes dans sa vie, devant prendre des décisions importantes pour elle et ses enfants.

Mais elle le vit mal, déprime.

Au grand damne de ses parents qui s’inquiètent, qui essayent de l’aider, de la soutenir.

Or, quoi qu’ils proposent, cela ne convient pas, ou ne permet pas à leur fille de sortir de son inquiétude.

Ils la voient s’enfoncer, et ne pas réagir. S’ensuivent des heurts, des cris, des engueulades.

Ils ne savent plus quoi faire pour l’aider, en perdent le sommeil. Dès qu’ils voient d’autres personnes, ils se plaignent de la situation, du manque de reconnaissance de leur fille, et de leur inquiétude.

Cela devient tellement pesant d’ailleurs, que cela finit par agacer leur entourage.

Ça vous parle comme situation  ?

J’imagine que vous avez vous même vécu ou observé ce genre d’évènements, qui finissent par être néfastes pour tous.

En fait, ces mécanismes sont connus, et clairement identifiés. Il s’agit du Triangle de KARPMANN, appelé aussi Triangle dramatique.

Qu’est ce qui se joue, comment ça fonctionne ?

Pour l’illustrer, je vous propose déjà ces 2 extraits.

Et pour aller un peu plus loin, je vous propose de décrypter quelques mécanismes, et de voir quelques pistes pour éviter de se laisser piéger par ces jeux.

A lire aussi : nous sommes responsables de notre manque en signe de reconnaissance

Vous trouverez ce genre de situations dès que 2 individus ou plus se rencontrent. En management, dans votre entreprise, dans votre équipe… Et nous y prenons un rôle actif, une part de responsabilité.

Arrêtez de jouer, et amusez-vous bien

La suite ici

Crédit Photo :  http://www.flickr.com/photos/jelle/2947639850/sizes/z/in/photostream/
Crédit vidéo : “Oui mais…”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.